ju.lusven@gmail.com   +1 (438) 347 4700

Née en 1989 à Paris, Juliette Lusven vit et travaille à Montréal.
Diplômée en 2013 de l’École Supérieure des Beaux Arts de Nîmes en France, elle développe une réflexion sur les phénomènes de projections dans une relation liée à l’image et à son processus. Elle s’intéresse particulièrement aux situations perceptuelles sollicitant l’attention, les mouvements de mise au point et d’enregistrement.

Au croisement d’installations vidéographiques, photographiques et parfois uniquement lumineuses, son travail envisage le rapport à l’image comme le lieu d’une expérience, autant physique que psychique qui ne peut se réaliser que par la traversée de dispositifs spécifiques.

Portant un intérêt sensible aux rapports entre l’image, le lieu et leurs vestiges, ces installations, visibles le plus souvent dans une importante obscurité, questionnent l’entre deux, entre mouvement et suspens faisant croître des zones d’indétermination où travaillent ce passage de l’imperceptible au perceptible.
Cet « entrevoir » où l’immatérialité se dessine et questionne les formes d’incertitude du temps, cet espace où le regard peut envisager l'éclairage.

C’est dans une durée particulière pour le visiteur, que chaque installation produit son propre espace et leur cohabitation dans le contexte de l’exposition fait apparaître leur propre temps d’émergence.

Un des enjeux de ces relations ou combinaisons spatio-temporel sera de donner forme à des situations d’ "entre‑espaces" où les significations deviennent presque insaisissables.

Au seuil du visible, comment les limites de notre perception deviennent intimement liées à celles de notre déplacement ? Ces espaces, nous permettent avec transition de visiter et revisiter cette tension entre apparition et disparition qui au sein du mouvement de l’image travaille continuellement l’écart, le vide et la distance.